Préparer son voyage au Canada : quelles sont les démarches à suivre ?

0
399

Qui va loin ménage sa monture, dit-on. Ainsi, tout voyage se prépare. À partir du moment où on émet le projet de partir dans un autre pays pour y découvrir des curiosités ou y voir le monde bouger autrement, il faut bien s’équiper, c’est-à-dire prendre toutes les dispositions adéquates. C’est la même chose qui doit se faire pour un voyage au Canada. Cette terre d’accueil et plateforme imposante dans le milieu du tourisme reçoit chaque année des millions de visiteurs. Si vous voulez vous faire compter parmi les visiteurs de cette année, lisez bien cet article. Vous allez y voir toutes les démarches à faire avant de se rendre au Canada.

Aller au Canada : les formalités administratives

Pour un voyage au Canada, il n’y a pas de formalités administratives compliquées à remplir. En réalité, le pays des caribous est une nation libre qui reçoit des millions de touristes chaque année. À cet effet, les conditions d’accès sont de plus en plus allégées pour permettre à tous de faire une aventure palpitante en visitant le pays. Cela veut dire que le pays est assez accueillant. Pourtant, pour y aller, il n’est pas exclu d’avoir un visa. Cela dépend de son pays de provenance. Le visa n’est obligatoire ni pour le Français, ni pour le Suisse, ni pour le Belge. Ces personnes ont libre accès au Canada. Le visa est obligatoire seulement lorsque le voyage doit dépasser trois mois. Ainsi, il va falloir prendre certaines dispositions administratives.

  • Voyages avec des mineurs: les mineurs sont à inscrire sur les passeports de leurs géniteurs ou de leurs tuteurs. Ils n’ont normalement pas droit à un passeport. S’ils sont en voyage avec l’un des parents divorcés, on doit fournir une autorisation dûment signée par l’autre parent.
  • Voyage en tant que majeur: un majeur est censé posséder son propre passeport. C’est ce qui lui permet de passer d’un État à un autre sans se faire inquiéter. Il circule librement dans son pays d’accueil sans craindre les autorités.

À part le visa à obtenir au cas où le séjour serait au-delà de trois mois, il y a depuis 2016 une nouvelle formalité obligatoire pour tous les visiteurs du Canada. Il s’agit de l’autorisation de voyage électronique. C’est une fiche en ligne que tous les voyageurs remplissent avec un certain nombre d’informations sur leurs personnes. Cela leur permet de se faire connaitre des autorités sur place dans le pays de destination. Ainsi, ils n’ont plus rien à craindre en termes de légalité de leurs voyages. Tout est réglé avant leur arrivée dans le pays.

L’autorisation de voyage s’obtient par le biais d’Internet. Vous n’avez donc pas besoin de prendre des précautions spéciales pour voyager. Il suffit d’aller sur le lien de l’immigration canadienne. À ce niveau, les formalités à remplir pour obtenir l’AVE vous sont communiquées. Vous allez débourser 7 euros pour l’obtenir. Ne payez pas plus. Les intermédiaires ont tendance à demander de faux frais pour aider les voyageurs à l’avoir. En dehors de cela, il faut noter que le Canada offre de bonnes conditions d’accueil.

En fait, lorsque vous atterrissez à l’aéroport, le seul papier que l’on exige de vous lorsque vous êtes Français demeure l’autorisation de voyage électronique. Pour le reste, il n’y a pas d’exigence. Vous pourriez donc ne pas avoir de carnet de santé attestant de votre bonne santé ou de la prise de vaccins récemment. Même l’assurance n’est pas vérifiée. On en revient à un pays où les touristes sont traités avec courtoisie pour un voyage efficace.

Où faire ses formalités administratives pour aller au Canada ?

Les seules autorités capables de vous écouter et de vous faire des recommandations sont celles qui ont un lien direct avec le Canada. Il s’agit des ambassades et des autorités gouvernementales.

Les ambassades

Elles existent dans la plupart des pays européens. Ce sont les ponts entre le Canada et les autres États. Cela facilite la réalisation des différentes formalités. À Paris, on peut retrouver l’ambassade canadienne en France à 35 avenue rue de Montaigne, dans le huitième arrondissement. Avec les autorités les plus représentatives du Canada dans votre pays, vous pourrez facilement établir les formalités requises afin de voyager dans la quiétude. Une chose est sûre : plus tôt vous prenez les choses en main, mieux ce sera. Le voyage n’est pas une course de dernière minute. La planification entre en ligne de compte pour une belle expérience.

Les autorités gouvernementales

Au Canada, il existe, comme dans la plupart des pays, un ministère des affaires étrangères. C’est une institution étatique à la hauteur de la notoriété du Canada. Il est disponible à tout instant et assez avenant pour expliquer aux visiteurs les démarches à faire. En réalité, le ministère a même un service qui se charge de recevoir toutes les interrogations et d’y répondre avec soin. Cela permet de porter tout le monde au même pied d’égalité en matière d’information. Les autorités canadiennes sont donc disponibles pour recevoir les plaintes et régler les problèmes de complication.

Que ce soit en Europe ou sur un tout autre continent, avoir l’information la plus fiable, c’est aller sur le site du ministère des Affaires étrangères. Il y a une mise à jour constante des données. Tout est mis en place pour que le futur visiteur ne se sente pas perdu une fois sur le sol canadien.  

Les dispositions obligatoires

Le voyage au Canada, quand bien même il est facile, obéit à certaines normes et règles obligatoires.

Pour commencer, il y a l’AVE que vous devez présenter à votre atterrissage à l‘aéroport, comme précisé plus haut. Cela veut dire que si vous ne suivez pas rigoureusement les instructions données sur le site de l’immigration canadienne, vous ne l’aurez pas et vous risquez d’avoir de belles surprises une fois à destination.

À part cela, il y a quelques éléments qui doivent faire partie de vos papiers. Il s’agit entre autres d’un billet de transit ou de retour. C’est dire que les autorités compétentes du pays prennent les dispositions idoines pour que votre voyage ne passe pas le cadre du tourisme. Tout dépend de la dépense que vous désirez faire. Bien évidemment, il va vous falloir au moins un billet d’avion pour l’aller. C’est un outil indispensable pour votre voyage. Le moyen le plus simple de voyager en toute tranquillité pour le Canada, c’est l’avion.

La période de l’année pour effectuer un voyage sur le Canada

Lorsque vous faites le projet d’aller au Canada, il vous faut commencer par vous renseigner sur les différentes périodes en prenant en compte vos priorités. Ainsi, à certains moments de l’année, il vous est permis de sortir selon votre bon vouloir. Certaines saisons vous soumettent à la loi du temps. L’équipement à apporter dépend de votre type de tourisme.

  • Fin de l’année-début de l’année: c’est la période festive dans la plupart des pays. Les villes sont toutes bien décorées. Il existe, au Canada, une ambiance particulière qui pourrait bien vous séduire. Tout est mis en place pour vous offrir des fêtes de fin d’année inoubliables. Vous passez un réveillon à vous couper le souffle. Ce n’est qu’ainsi que vous pourrez mettre à la disposition de votre famille des souvenirs tenaces.
  • Mai-juin: cette période de l’année est caractérisée par une saison favorable aux petites balades et promenades. À ces moments, vous avez la possibilité de faire selon votre bon vouloir un tour des différents sites sans rencontrer trop de touristes. C’est la période creuse de tourisme au Canada. Vous allez pouvoir profiter pleinement de votre voyage sans être dérangé par les autres. La période s’y prête bien, quitte à vous de faire un bon planning pour vos journées.
  • Juillet-août: c’est la saison du tourisme. Des milliers de visiteurs se déplacent d’un peu partout dans le but de suivre les manifestations du tourisme canadien. En cette période, les installations faites sont particulièrement animées et les stands ne souffrent jamais de manque d’innovation. Tout un dispositif permet de trouver au moins au niveau d’un stand le jeu à son goût.
  • Septembre-octobre: ce voyage pourrait être le plus marquant de toute votre vie. En cette période, les animaux sont à côté de vous. Vous pouvez alors les prendre en photos plus aisément. Il s’agit d’un contexte de climat favorable à l’exploration du pays des caribous. Ce moment participe à la résolution des problèmes de manque de faune et de flore. On parle de l’été indien.

Le prix du voyage au Canada

Le voyage au Canada est subordonné à la prise d’un billet d’avion. D’abord, le visiteur va réaliser en ligne les premières formalités qui lui permettront d’entrer au Canada librement. Il doit donc posséder l’AVE en dépensant 7 euros. En dépit de ce fait, il faut aussi se procurer un billet d’avion. Les compagnies proposent des voyages à prix différents selon la classe de voyage ou selon le prestige de l’avion à prendre. Le billet d’avion est considéré comme la plus grosse dépense. Pour l’avoir, il faut connaitre quelques astuces.

Faire une comparaison des prix

Le billet d’avion s’obtient dans les compagnies aériennes ou dans les agences de voyages. Pour être sûr d’avoir le bon billet au bon prix, il va falloir comparer les prix proposés par les différents centres. Ainsi, lorsque vous aurez fini de faire la comparaison, le meilleur prix s’imposera à vous. Il est possible d’employer un comparateur de prix sur Internet. Cela réduit les risques de se tromper en cherchant soi-même. Les moteurs de recherche dont sont équipés ces sites sont capables de vous faire voir le meilleur prix en un temps record.

Prendre la bonne classe

Vous ne pouvez pas voyager en classe affaires alors que vous ne prévoyez qu’un voyage de quelques jours dans un beau pays sur la base de vos moyens. Cela veut dire que votre budget doit être respecté à la lettre. Même si c’est pour vous faire plaisir que vous entreprenez le voyage, considérez quand même que vous ne pourriez pas dépenser plus que vous n’avez. En plus, sur place, il faudra investir également dans le transport, le logement et autres. N’allez pas faire le choix d’une compagnie pour laquelle le luxe est une vertu. Cela risque de vous jouer de sales tours.

Opter pour une réservation

Le moyen le plus sûr d’avoir son avion prêt à temps et sa place sans se tracasser, c’est réserver. La réservation consiste à prendre contact avec l’aéroport ou l’agence de voyages pour prendre votre billet d’avion des mois plus tôt. Plus vous réalisez cette opération tôt, mieux ce sera pour votre bourse. La réservation permet de profiter de petites réductions qui soulagent les frais du voyage. Vous êtes également en droit d’exiger votre place puisqu’elle a été réservée depuis longtemps.

Les itinéraires une fois à destination

Aller au Canada suppose que vous avez déjà en tête quelques petites villes ou quelques illustres centres à visiter. Cela veut dire que vous avez des notions à propos des différents sites touristiques en vogue dans le pays.

Vous devez cependant comprendre que deux langues sont couramment parlées dans ce pays. Au Canada, on distingue l’anglais et le Français. Le Québec est acquis à la cause du Français tandis que la partie anglophone regroupe tout le reste du pays. Il se peut que vous puissiez rencontrer au niveau de la partie anglophone des francophones comme le contraire peut s’observer dans la partie francophone. On recommande souvent aux voyageurs d’engager des professeurs de langue pour cerner l’anglais en quelques jours ou semaines, ne serait-ce que la base.

Pour connaitre le bon itinéraire, il faut prendre en compte la ville de même que la saison durant laquelle on voyage. Ainsi, on pourra profiter des promenades en traineaux de chiens, de ski alpin ou d’autres activités uniques. Les services compétents au niveau des institutions canadiennes pourraient vous renseigner.

Le logement une fois sur place

Plusieurs types de logements sont disponibles pour celui qui part en voyage au Canada. Il a le libre choix. Cela dépend des moyens à disposition.

  • Youth hôtels ou backpaker: ce sont des centres d’hébergement très connus dans le pays. On en voit partout. Ils offrent une qualité de logement à la hauteur des attentes. Certains centres s’adaptent aux besoins du client.
  • Bed and breackfast: ces lieux d’hébergement sont des alternatives pour ceux qui aimeraient vivre en pleine cohabitation avec des autochtones. Cela permet de découvrir le pays en profondeur.
  • Le camping payant: il est question de dormir dans des tentes sur des espaces dédiés au camping. Ces lieux sont essentiellement réservés aux touristes. Pour mieux vous connaitre, des activités sont organisées durant tout votre séjour.
  • Chambre d’hôtel: de toutes les solutions citées ici, ce sont les plus coûteuses. Elles vous obligent à dépenser une fortune pour passer un séjour agréable. C’est une option pour les personnes aisées ou de revenus modestes.

L’usage de l’Internet au Canada

Pour employer Internet au Canada, vous ne devez pas vous en faire. C’est un pays où le réseau est libre. La liberté cultivée au Canada est exemplaire au point de ne mettre personne mal à l’aise. Les Canadiens très accueillants et patriotes usent de la connexion pour construire leur pays. D’ailleurs, le Canada est reconnu pour sa puissance démocratique.

Pas besoin alors d’un VPN pour un voyage au pays des caribous ! Vous n’avez qu’à vous mettre en condition pour un voyage de bonne facture. En plus, le travail se fait selon votre bon vouloir. Il vous suffit de vouloir travailler en vacances, et la connexion vous laissera le libre choix de gérer vos affaires à distance.

Le Canada est une destination de choix. Pour y aller, il vous faut un visa sauf si vous êtes ressortissant de la France, la Belgique ou la Suisse. Puisqu’il vous faut penser à tout, veillez à apporter l’essentiel comme vos appareils et leurs chargeurs, le billet d’avion et autres. En fait, vous devez bien faire votre valise.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.