Une semaine au Québec : que faire et voir ?

0
310

Un joyau du Canada français, Québec est l’une des plus anciennes colonies d’Amérique du Nord. Chaque année, ils sont des milliers de Français à s’y rendre pour découvrir le charme d’une destination longtemps négligée par les touristes. Au Québec, il est possible de se sentir seul au monde. Vous avez le projet de visiter cette belle province, mais vous ne disposez pas de beaucoup de temps pour tout voir et tout faire ? Ne vous inquiétez pas. L’itinéraire suivant vous aidera à découvrir les sites incontournables afin de vous créer des souvenirs inoubliables.

Jour 1 : Arrivée à Montréal

Si vous prenez un vol pour le Québec au départ de la France, il est fort probable que vous atterrissiez à l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau de Montréal. C’est un excellent point de départ pour votre périple au Québec. Dès votre arrivée, profitez du beau temps pour découvrir la ville. Deuxième ville la plus peuplée du Canada après Toronto, Montréal est très animée de nuit comme de jour. En commençant votre visite par le Mont Royal, vous pourrez avoir une vue magnifique sur le centre-ville. En vous promenant dans la région du Québec, vous aurez la chance de rencontrer de jolies feuilles d’érables rouges sous lesquelles se cachent souvent de nombreux petits écureuils.

Si vous avez encore un peu de temps, redescendez vers la ville en passant par le quartier universitaire de McGill. Vous y rencontrerez de nombreux jolis bâtiments et de jeunes gens qui sont pour la plupart des étudiants ou de jeunes travailleurs. Le musée des Beaux-arts se trouve à quelques mètres. Vous y trouverez de nombreuses œuvres destinées à promouvoir l’art canadien. Poursuivez votre curiosité loin en flânant dans la rue commerçante Sainte-Catherine. Marquez une pause au quartier Saint-Denis avant de retourner à l’hôtel.

Jour 2 : Visiter le Lac Saint-Jean

Après la première journée passée à Montréal, il est temps de partir à la découverte des autres attractions de la province québécoise. Pour mieux vivre l’aventure, il est recommandé de bien choisir son mode de transport. À Montréal, la voiture est le meilleur moyen de déplacement. Vous trouverez plusieurs sociétés qui proposent des voitures à louer avec un bon rapport qualité/prix.

Pour atteindre le Lac Saint-Jean, vous devez dans un premier temps emprunter l’autoroute 40 en direction de Québec. Ensuite, il faudra changer de direction vers la route 155, encore appelée route des rivières. À partir de ce point, la suite du voyage jusqu’au Lac Saint-Jean est très simple. Il suffit en effet de rouler tout droit jusqu’au bout. Sur ce tronçon, la circulation n’est pas très animée. Parfois, vous aurez l’impression d’être perdu dans la nature. Mais, non !

Après environ deux heures de route, vous tomberez enfin sur un village (La Tuque) qui compte environ 11 000 habitants. Il se trouve à mi-chemin entre Shawinigan et le Lac Saint-Jean. Marquez une pause pour manger au restaurant, si vous en avez envie. Sinon, poursuivez votre voyage jusqu’au lac et profitez pour prendre quelques photos souvenirs. À la tombée de la nuit, retournez à l’hôtel ou à l’auberge.

Sur l’ensemble du territoire québécois, vous trouverez plusieurs logements pour dormir la nuit. Il suffit de mener vos recherches et de faire les réservations à temps pour passer de bons moments lors de votre séjour.

Jour 3 : Aller au Parc National de la Mauricie

Tôt le troisième jour, prenez la route en direction du Parc National de la Mauricie. S’étendant sur une superficie totale de 536 km2, ce site offre la possibilité d’observer la flore et la faune typiques de la province du Québec. De plus, vous pourrez pratiquer des activités de plein air telles que :

  • la randonnée ;
  • le camping ;
  • la baignade ;
  • la pêche ;
  • le kayak ;
  • le ski ;
  • etc.

Si le parc national de la Mauricie est ouvert à l’année, il ferme entre les saisons. De manière générale, la saison hivernale commence au début du mois de décembre et se termine vers la fin du mois de mars. Quant à la saison estivale, retenez qu’elle débute dans la deuxième quinzaine de mai pour finir dans la première quinzaine du mois d’octobre.

Pour pouvoir profiter des merveilles de ce parc, il est recommandé de réserver votre nuitée. Prévoyez un plan B si vous venez de loin. En effet, le site est très prisé et la capacité d’accueil est très vite atteinte. Si vous n’arrivez pas à accéder au parc, vous pouvez vous consoler avec quelques attractions aux alentours. Si vous aimez l’aventure, faites un tour aux chutes Waber. Elles sont uniquement accessibles en traversant le lac Wapizagonke.

Jour 4 : Visiter le parc du Fjord de Saguenay

Au petit matin du quatrième jour de votre séjour, partez à la découverte du Fjord de Saguneay. Dans la province du Québec, vous trouverez plusieurs routes panoramiques. À partir de Chicoutimi, vous rencontrerez des maisons de couleurs qui contribuent largement au charme du paysage québécois. Comme c’est le cas pour tous les autres parcs nationaux, vous devez vous acquitter des frais d’entrée pour accéder au parc du Fjord de Saguenay. Le tarif est généralement de 8,5 dollars par personne et par jour.

Pour découvrir le parc, vous pouvez arpenter la randonnée du sentier de la Statue. Cette activité nécessite environ 3 h 30 de marche (aller-retour) et permet d’avoir de magnifiques vues sur toute la région. En général, la balade commence aux abords de l’eau sombre du fjord et se termine au pied d’une statue de la Vierge Marie. Pour les chrétiens catholiques, c’est le moment de se recueillir avant de reprendre la voiture pendant un petit quart d’heure pour se rendre à l’Anse de Tabatière. Connu pour son charme, ce site permet de clôturer cette belle journée de découverte par un paysage idyllique. Rendez-vous enfin dans votre logement Airbnb à Chicoutimi pour y passer la nuit.

Jour 5 : Visiter le parc de la Jacques Cartier

Pour cette cinquième journée, prenez la route en direction du Parc de la Jacques Cartier en faisant un détour par la baie Saint-Paul. Pour y aller, empruntez la route 381 que vous pouvez facilement repérer sur la carte du Québec. Sur ce tronçon, vous rencontrerez de très beaux arbres dont les reflets sur l’eau sont simplement fabuleux. Arrivé au niveau de la Baie-Saint-Paul, le décor change rapidement et vous passez dans une véritable zone côtière. Ici, vous trouverez de nombreuses maisons colorées et des galeries d’art. Si vous sentez le besoin de manger quelque chose, c’est l’endroit idéal pour satisfaire vos envies. Vous y trouverez en effet des restaurants pour manger des plats bien faits sans trop dépenser.

Sur votre chemin pour atteindre le Parc de la Jacques Cartier, vous pouvez marquer une pause aux chutes de Montmorency. Si ce site est moins impressionnant que celui des chutes du Niagara, il reste authentique et mérite le détour. Pour une visite de quelques minutes, vous n’avez pas besoin de garer votre véhicule dans un parking. Il existe en effet des places limitées au bord de la route pour stationner.

Le parc de la Jacques-Cartier est un vaste plateau montagneux de 670 km2, entrecoupé de vallées et de rivières. En y faisant une randonnée pédestre, vous aurez la chance de découvrir des paysages charmants. Tantôt en plein cœur d’une forêt de bouleau jaune et tantôt en bordure d’une rivière, les sentiers du parc présentent des points de vue exceptionnels.

Jour 6 : Découvrir les merveilles de Québec City

L’avant-dernier jour de votre visite sera consacré à la découverte de Québec City. Cette jolie ville possède de nombreux atouts et il serait difficile de tout voir en une journée. Cependant, en planifiant correctement votre itinéraire, vous pourrez découvrir les lieux immanquables. Pour ce faire, commencez la visite par la Basse Ville pour voir les remparts de la ville et la Basilique Notre-Dame. Vous aimez particulièrement les musées ? Ne manquez pas le musée de l’Amérique française, le musée d’Art Inuit ou encore l’impressionnant musée des Civilisations.

Aux alentours de Québec City, vous pourrez voir de nombreuses attractions. Parmi elles, le Parc du Mont-Sainte-Anne est un passage obligé. Ici, vous avez la possibilité de faire plusieurs activités de plein air. Du sommet panoramique à l’ascension du Mont-Sainte-Anne, 42 km de randonnée pédestre vous attendent ! Si vous êtes en famille ou en groupe, vous pouvez emprunter une télécabine panoramique de 8 passagers pour atteindre le sommet de la montagne. Du haut de l’observatoire de 360 °, vous aurez une vue magnifique sur l’ensemble de la région.

Jour 7 : Retourner au point de départ

En ce dernier jour de votre séjour dans la province de Québec, ce que vous avez à faire est de reprendre la route pour vous rendre à Montréal. En y allant un peu tôt, vous aurez la chance de découvrir rapidement les sites que vous n’aviez pas pu voir le premier jour.

Si vous ne l’avez pas encore fait jusque-là, assurez-vous de goûter à la poutine avant de quitter Québec. Il s’agit en effet du plat le plus typique de Montréal. Composé de fromage, de sauce brune et de frites, ce plat est lourd et permet de mieux affronter le froid du Canada. Selon vos envies, vous pourrez goûter à d’autres produits du Québec avant de prendre le vol.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.